Édition 2018

 

Appel à projets 2018 : "Agir, Innover et Contribuer au bien-vivre ensemble en Bourgogne-Franche-Comté"

Le Fonds de dotation entreprises et mécénat en Bourgogne-Franche-Comté permet aux associations d’agir et de créer de nouveaux programmes pour le développement du territoire.

Il vise à récompenser cette année un ou plusieurs projets portant sur la thématique du territoire et des liens qui se forment entre les acteurs pour créer de la valeur et participer à son développement sur le thème : "Agir, Innover et Contribuer au bien-vivre ensemble en Bourgogne-Franche-Comté". Il récompense des projets à caractère social, humanitaire, artistique, culturel, sportif, éducatif ou scientifique.
 
 

Les dates clés

  • 15/05/2018 : Lancement de l'appel à projets à Besançon et à Dijon
  • 18/05/2018 au 31/07/2018 : Candidatures des associations domiciliées en BFC et reconnues organisme d'intérêt général
  • 09/2018 : Instruction des dossiers par un jury de chefs d'entreprises mécènes
  • 10/2018 : Sélection et oraux des 5 porteurs de projet pré-sélectionnés
  • 11/2018 : Remise des prix ou des lauréats

 

Les questions à se poser avant de lancer sa candidature

  • Votre structure bénéficie-t-elle du rescrit fiscal ?

  • Votre structure a-t-elle son siège social sur le territoire bourguignon ?

  • Votre projet contribue-t-il au développement et à la notoriété du territoire bourguignon ?

  • Votre projet sera-t-il réalisé d’ici la fin de l’année 2018 ?

 

Le processus de sélection

Le jury est composé des membres du club entreprises et mécénat en Bourgogne Franche-Comté.

  • Les dossiers conformes sont analysés dans le but d’en pré-sélectionner cinq :

Des dispositions ont été prises dans le but de respecter au maximum le critère de neutralité et d’impartialité lors de l’étude des dossiers.Le jury se divise sous la forme de binômes afin d’avoir différents avis et de ne pas se remettre au jugement d’une seule et unique personne. Les jurés doivent noter les dossiers à partir d’une grille de notation basée sur des critères précis. Il est interdit pour un juré d’étudier un dossier pour lequel il possède un intérêt personnel ou professionnel.